feuille jaune n° 14

feuille jaune n° 14 123456

 

 



Pétition de soutient à Monsieur GIUDICELLI

Pétition de soutient

 Les signataires de cette pétition attestent sur l’honneur de la bonne moralité de Monsieur Christian Giudicelli , ainsi que de son dévouement durant les deux mandats municipaux qu’il a exercé en tant que conseillé délégué à la sécurité et prévention de la délinquance, et de son implication dans la défense de l’économie Livradaise en tant que fondateur de l’union des commerçants et artisans livradais .

 

ce texte concerne une pétition qui circule à Sainte Livrade concernant les soucis qu’à actuellement Monsieur GIUDICELLI.

Pour notre part nous la soutenons et vous encourageons à la signer.

vous pouvez la consulter en contactant les responsables de notre association ou directement au magasin de Monsieur GIUDICELLI.



feuille jaune n.13

feuille jaune n.13 1

234

photo3photo4

 

le mystère  concernant l’incendie qui a eu lieu à la salle polyvalente la population livradaise n’a eu aucune information sur ce sinistre.

Depuis le mois d’août les barrières qui, sont dans le Lot n’ont toujours pas été récupérées.

Notre commune a-elle les moyens financiers  de laisser à l’abandon ce matériel ?

 

dscn0428_1dscn0429_1dscn0426_1

 

Attention : SAUR méchant !

 Ce n’est pas parce que vous habitez une commune ayant à sa tête  une municipalité dite de gauche que vous êtes à l’abri de la rage de la SAUR. Quelques habitants de la ville de Sainte-Livrade en ont fait la triste expérience : n’ayant pas pu payer à temps leurs factures, leur eau a été coupée et, pour l’obtenir de nouveau, ils ont dû régler, en plus de leurs factures, la somme de 116 euros pour les frais de fermeture et d’ouverture de leur compteur, sans se soucier des difficultés financières auxquelles ces malheureux étaient confrontés.
Cependant, notre municipalité n’est pas sensible à de tels détails et continue de faire confiance à la SAUR pour la gestion de ses eaux…

Que la Saur ne s’inquiète pas : elle peut continuer de mordre en toute tranquillité !

 

Nous avons appris que 41 emplois vont être supprimés à l’usine Raynal et Roquelaure de Sainte Livrade.

Que vont devenir ces personnes qui sont implantéesà Sainte Livrade depuis très longtemps.

Encore un coup dur pour notre village déjà bien désert d’offres d’emplois !!!!!

dscf0431dscf0432

 

 



gaz de schiste – que fait Madame PASUT ?

Comme vous avez pu le constater dans différents journaux télévisés et dans la presse, la France entière a le regard tourné vers les zones concernées par le gaz de schiste, dont le Lot-et-Garonne.

En effet, tout le bassin du Lot, y compris Villeneuve sur Lot, est directement concerné par de possibles exploitations de ce gaz. Si le gouvernement, qui a annoncé envisager de revoir sa position, venait à décider d’autoriser l’exploitation du gaz de schiste, plusieurs sources du bassin du Lot seraient directement touchées et nos régions en seraient impactées.

Pour l’extraction de ce gaz, des produits chimiques toxiques seraient utilisés, du sable et de très grandes quantités d’eau. Selon des géologues, au-delà des pollutions des sols et des rivières que cette exploitation engendrerait, c’est aussi à des pénuries d’eau auxquelles il va falloir s’attendre. Le monde agricole se fait donc aussi du souci ! Rappelons à nos lecteurs, que l’eau du robinet que nous buvons provient du Lot…

Madame Pasut, vous savez faire appel à la radio quand cela vous arrange, vous avez su vous faire photographier, sourire aux lèvres, pour passer dans la Dépêche du Midi à propos du contrat de rivière « Lot aval ».

Mais, en temps que chef du comité de rivière du « Lot aval », comptez vous un jour vous exprimer sur le sujet du gaz de schiste qui concerne directement la qualité des eaux du Lot pour plusieurs générations ?
C’est pourtant plus important que la voie verte !!!!!!!!

 

LA PARADE C’EST BIEN, PRENDRE LES DOSSIERS GRAVES A BRAS LE CORPS, C’EST MIEUX !

 

Références : http://www.ladepeche.fr/article/2011/06/23/1113272-lot-aval-1er-contrat-de-riviere-du-departement.html

 

Sources :

- Edition nationale du Journal Télévisé 19/20 de France 3 du samedi 8 septembre 2012

http://jt.france3.fr/1920/ (compteur : 14 minutes 4 secondes)

- http://aquitaine.france3.fr/info/montpezat-d-agenais-47–non-au-gaz-de-schiste-72242030.html



La feuille jaune n°12

La feuille jaune n°12 123456

 

V-VERTE-1_1_1
 ce que l’on veut bien nous montrer. Ce n’est qu’une façade !
 regardons un peu l’intérieur et ce n’est qu’un petit aperçu
les rues de Sainte Livrade (voici les 2 premières photos que nous avons reçues) nous attendons les vôtres …… le concours est ouvert …..

TROU-3_1_1-300x199TROU-4_1-300x199

PARKING DU BOULODROME –

REGARDEZ L’ETAT QUAND IL PLEUT ……..

 

 BOUL-4_1_1-300x225
ESCALIER POUR DESCENDRE AU BORD DU LOT.
PAR MANQUE D’ENTRETIEN L’ACCES EST INTERDIT ……………
B-LOT-2_1_1-300x225

B-LOT-3_1_1-300x225

 

 

nos bords de route

FOSS-2_1_1-300x225

 

 

 



Voie verte

Voie verte DSCF0358-300x225

Nous avons constaté que des quilles avaient été endommagées ou cassées sur la voie verte avenue René Bouchon. Il faudra les remplacer rapidement car d’autres joueurs veulent participer !!!!

Jusqu’à quand allons nous payer les dégats à cause d’un tracé non adapté. Vu le nombre de quilles déjà remplacées et cela à plusieurs reprises la municipalié s’obstine à maintenir ce tronçon de voie verte au milieu d’un axe très fréquenté et dangereux.

De toute façon les contribuables livradais paieront la facture ……

 

 

 



Précisions de l’association de soutien à Art-Ciné

 

Précisions de l’association de soutien à Art-Ciné :

QUI A INTERET A PRATIQUER L’INTOX ?

Les membres de l’association de soutien à Art-Ciné, sont surpris par la teneur des articles parus dans les éditions du Sud-Ouest et de la Dépêche du 23 janvier 2012 qui semblent citer des propos tenus par la Maire de Sainte-Livrade selon laquelle les déboires de l’association Art-Ciné seraient dus à une mauvaise gestion de la part de cette dernière.

Ces propos sont de nature calomnieuse et diffamatoire, destinés à leurrer les lecteurs des journaux. Loin de toute rancune ou bataille de chiffres, l’association tient donc à apporter les précisions qui suivent et publier cette mise au point afin d’éclairer l’opinion publique livradaise.

L’association de soutien à Art-Ciné note que les deux journaux ont rapporté des chiffres de fréquentation qui sont erronés.

Il faut préciser que l’association municipale « L’Écran Livradais » ne compte qu’une année de fonctionnement se concluant par une fréquentation de l’ordre de 15000 entrées (chiffre annoncé par M. Laborde, président de l’Écran Livradais, à la presse au mois de décembre dernier).

Contrairement aux affirmations de Mme Pasut rapportées par les mêmes journaux, où elle commet un amalgame,

 la fréquentation enregistrée par Art-Ciné, au moment de sa liquidation était de 17500 entrées. Cependant, en 2006, elle enregistrait près de 20000 entrées !!

Tous ces chiffres sont contrôlables auprès du Centre National de la Cinématographie. La baisse était due au mauvais fonctionnement de la climatisation et du chauffage qui s’ajoutait aux effets de la crise supportés par toutes les salles obscures.

Pourtant, avec une programmation dite « grand public » (comme cela est le cas aujourd’hui) les résultats de l’Écran Livradais auraient dû être bien meilleurs que ceux annoncés…

Alors, comment ose-t-elle affirmer le contraire en attribuant ces chiffres à l’action menée par « son » association ? Ne serait-ce pas de la désinformation ? On aurait pu croire qu’il s’agissait d’un défaut de transcription de la part des médias. Cependant, quand les deux grands organes de presse locale rapportent un même événement, dans des termes similaires, comment croire qu’il s’agissait d’une erreur de leur part ?

Déjà, dans le bulletin municipal du mois de décembre 2011, nous avons noté cette allusion à la « mauvaise gestion » du cinéma par Art-Ciné : à partir de quel type de critères, les rédacteurs du bulletin ont-ils donc pu écrire une telle affirmation ?

Mauvaise gestion ? A moment de la mise en liquidation, toutes les factures pouvaient être payées et il restait 11000 euros encore en caisse (situation annoncée par le mandataire liquidateur !) sans compter les nombreux encaissements qui n’ont jamais pu être réalisés depuis lors. Les emprunts seuls composaient donc le passif.

La situation nous fait penser légitimement que la mise à mort d’Art-Ciné a été décidée volontairement et que les pouvoirs locaux ont souhaité cette disparition afin de mieux asseoir leur autorité en refusant de « lever le pouce » pour l’aider et ont préféré mettre en place une association « à sa botte ». Nous répétons que nous avons honte pour tous ceux qui se sont prêtés à cette mise à mort.

A titre de rappel, notons que depuis la création de L’Ecran Livradais (une année d’existence), la municipalité et la communauté de communes ont déjà injecté quelques 47000 € dans le fonctionnement d’une association qui n’a pas encore fait ses preuves.

 L’association ART-CINE ne demandait que 25000 euros pour maintenir l’exploitation cinématographique, mais aussi le centre image et ses 7 emplois.

Serait-ce là le souci de bonne gestion des deniers publics tant mis en avant par Madame le Maire, sa conception de l’économie ? Heureusement que notre maire a désormais les bras longs. Mais qui paye en fin de compte ?

Nous nous demandons s’il ne s’agit pas là d’une volonté de nuire. Et nous usons là d’un euphémisme.

Nous tenons à rétablir la réalité des faits afin que l’opinion publique livradaise ne soit trompée ni dans ses choix ni dans ses avis.

L’association de soutien à Art-Ciné.

Février 2012

 



la feuille jaune n° 11

la feuille jaune n°  11 n°11-p13

n°11-p21

n°11-p3

 

DSCF0356b-300x225DSCF0355b-300x225

n°11-p4



Parking place Gardette

Parking place Gardette P1010034-300x225

Voici plusieurs mois qu’à l’entrée du parking le revêtement de la chaussée se dégrade, aucune attention particulière de notre municipalité pour cet endroit très fréquenté par les automobilistes Livradais.

 Le trou devient maintenant très important, bientôt seul les quatrequatre oseront franchir cette mare à canard pour aller se garer.

 Il est vrai que l’élection cantonale à laquelle notre maire était candidate est passée, alors d’ici les prochaines municipales elle a le temps d’y penser.

 



ENFIN L’ASSAINISSEMENT QUI RECOMMENCE !!!

Enfin le programme d’assainissement a été repris ; mais quelle perte de temps : il aurait  dû être terminé en 2009.

Cela n’a pas été fait, sûrement pour des raisons purement électorales, mais l’Europe qui subventionnait  ces travaux a appliqué ses pénalités.

Cette fois ci Madame le maire ne pourra pas invoquer la faute de l’ancienne municipalité : tout était prévu,  au contraire, pour que ces travaux soient terminés en 2009.



12345...8

Association des Parents d'E... |
ÉCOLE CALANDRETA DE NARBONNE |
clshjasseron |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Site Officiel du Domaine RA...
| Les Amis des Sentiers
| AMICCA