Précisions de l’association de soutien à Art-Ciné

 

Précisions de l’association de soutien à Art-Ciné :

QUI A INTERET A PRATIQUER L’INTOX ?

Les membres de l’association de soutien à Art-Ciné, sont surpris par la teneur des articles parus dans les éditions du Sud-Ouest et de la Dépêche du 23 janvier 2012 qui semblent citer des propos tenus par la Maire de Sainte-Livrade selon laquelle les déboires de l’association Art-Ciné seraient dus à une mauvaise gestion de la part de cette dernière.

Ces propos sont de nature calomnieuse et diffamatoire, destinés à leurrer les lecteurs des journaux. Loin de toute rancune ou bataille de chiffres, l’association tient donc à apporter les précisions qui suivent et publier cette mise au point afin d’éclairer l’opinion publique livradaise.

L’association de soutien à Art-Ciné note que les deux journaux ont rapporté des chiffres de fréquentation qui sont erronés.

Il faut préciser que l’association municipale « L’Écran Livradais » ne compte qu’une année de fonctionnement se concluant par une fréquentation de l’ordre de 15000 entrées (chiffre annoncé par M. Laborde, président de l’Écran Livradais, à la presse au mois de décembre dernier).

Contrairement aux affirmations de Mme Pasut rapportées par les mêmes journaux, où elle commet un amalgame,

 la fréquentation enregistrée par Art-Ciné, au moment de sa liquidation était de 17500 entrées. Cependant, en 2006, elle enregistrait près de 20000 entrées !!

Tous ces chiffres sont contrôlables auprès du Centre National de la Cinématographie. La baisse était due au mauvais fonctionnement de la climatisation et du chauffage qui s’ajoutait aux effets de la crise supportés par toutes les salles obscures.

Pourtant, avec une programmation dite « grand public » (comme cela est le cas aujourd’hui) les résultats de l’Écran Livradais auraient dû être bien meilleurs que ceux annoncés…

Alors, comment ose-t-elle affirmer le contraire en attribuant ces chiffres à l’action menée par « son » association ? Ne serait-ce pas de la désinformation ? On aurait pu croire qu’il s’agissait d’un défaut de transcription de la part des médias. Cependant, quand les deux grands organes de presse locale rapportent un même événement, dans des termes similaires, comment croire qu’il s’agissait d’une erreur de leur part ?

Déjà, dans le bulletin municipal du mois de décembre 2011, nous avons noté cette allusion à la « mauvaise gestion » du cinéma par Art-Ciné : à partir de quel type de critères, les rédacteurs du bulletin ont-ils donc pu écrire une telle affirmation ?

Mauvaise gestion ? A moment de la mise en liquidation, toutes les factures pouvaient être payées et il restait 11000 euros encore en caisse (situation annoncée par le mandataire liquidateur !) sans compter les nombreux encaissements qui n’ont jamais pu être réalisés depuis lors. Les emprunts seuls composaient donc le passif.

La situation nous fait penser légitimement que la mise à mort d’Art-Ciné a été décidée volontairement et que les pouvoirs locaux ont souhaité cette disparition afin de mieux asseoir leur autorité en refusant de « lever le pouce » pour l’aider et ont préféré mettre en place une association « à sa botte ». Nous répétons que nous avons honte pour tous ceux qui se sont prêtés à cette mise à mort.

A titre de rappel, notons que depuis la création de L’Ecran Livradais (une année d’existence), la municipalité et la communauté de communes ont déjà injecté quelques 47000 € dans le fonctionnement d’une association qui n’a pas encore fait ses preuves.

 L’association ART-CINE ne demandait que 25000 euros pour maintenir l’exploitation cinématographique, mais aussi le centre image et ses 7 emplois.

Serait-ce là le souci de bonne gestion des deniers publics tant mis en avant par Madame le Maire, sa conception de l’économie ? Heureusement que notre maire a désormais les bras longs. Mais qui paye en fin de compte ?

Nous nous demandons s’il ne s’agit pas là d’une volonté de nuire. Et nous usons là d’un euphémisme.

Nous tenons à rétablir la réalité des faits afin que l’opinion publique livradaise ne soit trompée ni dans ses choix ni dans ses avis.

L’association de soutien à Art-Ciné.

Février 2012

 



Laisser un commentaire

Association des Parents d'E... |
ÉCOLE CALANDRETA DE NARBONNE |
clshjasseron |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Site Officiel du Domaine RA...
| Les Amis des Sentiers
| AMICCA