Janine MEILLAND nous a quittés le 27 juin 2011.

numrisation0003c111.jpg 

Janine MEILLAND nous a quittés  le 27 juin 2011.

Janine et son mari Pierre ont élu domicile a Ste LIVRADE dans la maison qu’ils avaient fait construire. Ils se sont rapidement intéressés à la vie locale de leur ville.

Janine travaillait en qualité de secrétaire d’intendance à l’éducation nationale.

Peu de temps après leur installation j’ai fait leur connaissance.

J’avais beaucoup d’admiration pour Janine, pour tout le travail qu’elle a accompli pour la commune tout au long de plusieurs mandats ou elle fût conseillère municipale.

Elle a œuvré pour l’intérêt collectif de STE LIVRADE. Elle faisait partie de la commission du CCAS.

Elle s’est impliquée pendant de longues années au sein de l’antenne locale du Secours Populaire dont elle était trésorière.

Elle a été bénévole auprès des Restos du Cœur, active dans l’association de la Tour du Roy.

Janine était réceptive et faisait son bonheur en s’occupant de celui des autres, en rendant service aux plus démunis, que ce soit pour ceux qui croient au ciel ou ceux qui n’y croient pas.

Des conseils utiles, jamais de promesses si elle savait qu’elle ne pourrait pas les tenir.

Pour ma part il y a tant de moments importants que nous avons partagés dans la vie quotidienne mais aussi, les six ans passés au sein du conseil municipal où elle m’a épaulé et guidé lors de cette responsabilité.

Elle m’a fait profiter de son expérience.

Elle a été également à l’origine de la « la feuille jaune ».

Elle a été toujours  une personne qui m’a soutenu, quelqu’un de sincère, honnête, tolérante sans oublier les engagements politiques que nous avions.

Victor Hugo a écrit.

« Ceux qui  vivent, ce sont ceux qui luttent. »

Janine a fait partie de cette génération de femmes qui ont lutté, y compris dans les pires moments de leur vie.

Je me rappelle : une femme coquette, aux cheveux blanchis par les années, partant tous les matins vers le centre ville, son cabas au bras, allant faire ses courses, c’était pour elle un plaisir car elle rencontrait toujours quelqu’un pour échanger une conversation.

Je considérais Janine bien plus qu’une amie, elle faisait partie de la famille.

Notre association «  la feuille jaune » renouvelle à son fils Serge et Patricia,

sa fille Véronique

Ainsi qu’à ses petits-enfants et arrières petits-enfants tout son soutien dans cette douloureuse épreuve.

Janine  affectait particulièrement cette citation de Jean Ferrat.

« OSER DIRE : Ceci n’est pas juste, ne laissons pas faire.  C’est déjà un acte de résistance. »

Janine  Je ne t’oublierai pas et nous ne t’oublierons pas !

au nom de l’association,

Le Président Lucien Martinière



Laisser un commentaire

Association des Parents d'E... |
ÉCOLE CALANDRETA DE NARBONNE |
clshjasseron |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Site Officiel du Domaine RA...
| Les Amis des Sentiers
| AMICCA