» L’UTOPIE S’INVITE DANS LA CAMPAGNE »

L’Utopie s’invite dans la campagne…

Le temps est venu de remettre les choses dans leur bon ordre.

En cette période d’élections,  beaucoup de candidats vont promettre la lune, d’autres vous parleront de leur bilan.

 A Sainte-Livrade, la mort souhaitée et orchestrée de l’association ART-CINE et de L’UTOPIE centre image et du cinéma L’UTOPIE qu’elle portait, est remplacé depuis le début de l’année  » par un clone  » porté sur les fonds baptismaux par les finances publiques, avantageusement distribuées pour justifier de cette nouvelle existence.

 En cette période électorale, ladernière étape de ce massacre associatif et culturel qui règne sur les berges du Lot – et peut être ailleurs dans le département – réside dans l’annonce de la création d’un bureau d’accueil de tournage à Sainte-Livrade.

Cette riche idée apparait dans l’étude réalisée par le Cabinet Emergences Sud en 2002, commandée par l’association ART-CINE, tout comme d’ailleurs la coordination des dispositifs
d’éducation à l’image pour l’ensemble du département (chose qui n’a pas pu être faite face au veto de la Ligue 47).
 

  C’est ainsi qu’en 2006, les premières concertations furent mises en place par l’équipe de Alain
Delprat. D’autres réunions suivirent et l’accord de plusieurs partenaires, dont la Région, fut obtenu rapidement. La dernière réunion eut lieu au mois d’avril 2009 où ces accords furent confirmés. Ne manquait que la décision du Département.

 Seule Claire Pasut, maire de Sainte-Livrade, adjointe à la culture de la Communauté de Communes et en charge de la culture au Conseil Général, laissait une chaise vide lors des réunions de concertation, auxquelles elle n’a jamais participé.

 En tant qu’élue triplement concernée, l’idée de création d’un bureau d’accueil de tournage ne l’intéressait-elle pas ?

 L’association de soutien à ART-CINE s’indigne de la mystification actuelle et de la récupération du projet de L’UTOPIE par Madame Pasut qui se sert de L’UTOPIE pour faire sa campagne, en s’octroyant sa création grâce à une photo et une formule évasive et fallacieuse publiées dans sa profession de foi : ce doit être cela, son « choix de l’action ». L’objet si envié etconvoité est aujourd’hui présenté comme une création de Madame.

  La création d’un « clone », copie quasi conforme à l’original minutieusement démantelé ne fera pas oublier
les valeurs portées par ART-CNE, ni disparaître l’action engagée au service de la population pendant plus de 20 ans.
 

  Depuis le début de l’année 2011, et au fil des semaines, la récupération de L’UTOPIE et l’usurpation des différents secteurs du centre image, s’effectuent sans aucune vergogne, à grand renfort d’argent public et de communication. 

  Pour ceux qui ne sont pas indifférents à l’expression d’une vraie démocratie, les élections cantonales sont l’occasion de rappeler que la politique doit être au service du public et non l’inverse.

  Le siège de conseiller général du canton de Sainte-Livrade mérite mieux que d’être utilisé par quelqu’un qui s’assoie sur la démocratie locale et sur le respect des forces vives et associatives du canton.

 L’association de soutien à ART-CINE.




Laisser un commentaire

Association des Parents d'E... |
ÉCOLE CALANDRETA DE NARBONNE |
clshjasseron |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Site Officiel du Domaine RA...
| Les Amis des Sentiers
| AMICCA