BUDGET 2010

Lors du conseil municipal du 06 avril 2010, nous avons pu constater que le budget 2010 de la commune était cohérent et bien équilibré au niveau comptable. Nous ne pouvons que nous réjouir même si l’importance de la dette ne nous a pas été précisée.

Pourtant ce budget provoque une certaine amertume chez les personnes privilégiant l’intérêt commun que nous sommes.

En effet bon nombre d’actions prévues n’ont pas été réalisées !… notamment l’entretien des rues, trottoirs, aménagements d’espaces verts, ponton, accès au Lot, berges, etc…..

Nous regrettons vivement par ailleurs que la politique municipale soit systématiquement de privilégier le moins disant lors des appels d’offres, quelle vision à court terme du développement de notre commune ! Certes nous économisons quelques milliers d’euros dans l’immédiat, mais que dire des économies à long terme si toutes nos entreprises livradaises, en concurrence avec des entreprises de toute la France doivent mettre la clé sous la porte !….Si ces entreprises périclitent elles n’offriront plus d’emplois sur Ste-Livrade. Nous pensons qu’au lieu de choisir le moins disant il voudrait mieux privilégier le mieux disant avec des entreprises livradaises dont on connaît la qualité du travail !…

En ce qui concerne les orientations politiques de ce budget, là encore nous proclamons notre désarroi. Nous sommes loin d’une gestion sociale offrant des perspectives d’un mieux vivre ensemble. En terme d’emploi nous déplorons la systématisation du recours aux CDD et CAE qui permettent pas de s’extraire de la précarité et condamne les employés à une obéissance civile vis-à-vis de la municipalité.Par contre avoir recours à des emplois en CDD lors des vacances d’été pour pallier aux absences des congés annuels, nous le comprenons.

De plus, nous constatons avec regrets la baisse globale de 10% des subventions aux associations. Quelle preuve de volonté de développer le socio-culturel de notre ville !…Après le cinéma déjà dans la boite, la danse arrêtée, la musique à bout de souffle et la crèche parentale dont on ne connaît pas l’avenir, sur quoi cette majorité va-t-elle pouvoir encore faire des économies ?

Nous observons donc que l’espoir généré par l’élection d’une liste de gauche risque de se volatiliser si la majorité s’obstine à gérer la commune comme une entreprise privée en oubliant son rôle prépondérant dans l’épanouissement socio-culturel de ses concitoyens.

Nous pensons enfin que le budget et les actions d’une liste de gauche doivent être en accord avec les valeurs sociales pour lesquelles elle a été élue. 



Association des Parents d'E... |
ÉCOLE CALANDRETA DE NARBONNE |
clshjasseron |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Site Officiel du Domaine RA...
| Les Amis des Sentiers
| AMICCA