LA FEUILLE JAUNE DE SEPTEMBRE 2009

 LE MOT DU PRESIDENT.

 

Depuis la précédente parution de « La Feuille Jaune » quatre mois se sont écoulés. Pendant cette période notre association a poursuivi ses activités et tenu à jour son blog.

Notre assemblée générale s’est tenue le 16 mai 2009 avec une importante participation  de nos adhérents et de nouvelles adhésions ont été réalisées.

Fin juin, nous avons organisé une soirée « Auberge Espagnole » où chacun a pu échanger, se connaître et ainsi passer un agréable moment en plein air. Je me réjouis du succès obtenu et d’ailleurs l’ensemble des convives m’a demandé de renouveler cette rencontre l’année prochaine.

Différents membres ont assisté aux séances du conseil municipal qui ont eu lieu pendant cette période. Nous avons pu constater que les subventions concernant certains clubs ont été diminuées et que les frais de participation aux déplacements ont été supprimés. Certaines associations ont vu tout simplement leur subvention supprimée. Je pense qu’il ne faut pas confondre une subvention de fonctionnement avec les locaux mis à la disposition de ces associations et qui sont à la charge de la commune.

S’agissant de l’animation culturelle de tous les dimanches, pendant l’été, que la municipalité a reconduit cette année, j’approuve !. Néanmoins le coût de ces festivités reste secret car malgré notre insistance aucun chiffre n’a été dévoilé.

La rentrée scolaire de septembre semble s’être déroulée sans problème. L’ouverture d’une classe maternelle supplémentaire à l’école CAYRAS est une bonne nouvelle. Malgré cela la municipalité s’est permise de réduire les personnels d’entretien. Devant cette situation, je suis surpris par le manque de réaction des associations de parents d’élèves !.

L’école Boudard est en partie de nouveau ouverte, les élèves ont pris possession de leur classe dans des bâtiments neufs, malheureusement le mobilier est encore vieux et la cantine n’est pas encore réalisée. Un article plus complet paraitra dans notre numéro de décembre prochain.

Avant de vous souhaiter une bonne lecture, je tenais, en tant que Président de l’association et au nom de tous ses membres, à renouveler toute notre sympathie aux épouses et familles de nos deux membres disparus cet été. Nous ne les oublierons jamais.

                                                                                          Lucien Martinière.      

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Nous profitons de cette « FEUILLE JAUNE » pour interpeller notre Maire :

Pourquoi l’Avenue Gaston Carrere n’est-elle toujours pas terminée et la piste cyclable se trouve-t-elle coupée en deux portions ?

img2366.jpgimg2369.jpgimg2367.jpgimg2368.jpg

Des rumeurs laissent entendre que les travaux ont été réalisés avant que les dossiers de « propriétés » avec les riverains soient signés, ce qui sous-entendrait qu’ils n’étaient pas tous favorables à céder un morceau de terrain pour cette réalisation ?. 

Ou est la vérité ?.

Pourquoi les panneaux mentionnant que la commune possède un terrain de camping et une piscine sont-ils encore en place ?...

Nous en avons déjà parlé dans un précédent numéro et rien n’a été réalisé pour remédier à cette anomalie qui porte préjudice à notre commune. Cet  été  plusieurs personnes nous ont rapporté avoir été interpellées par des touristes « français ou étrangers » qui erraient sur la commune à la recherche des installations mentionnées sur les panneaux.

img2365.jpgimg2364.jpg

Il y a certainement quelque chose à faire avant l’année prochaine ?….. 

Pourquoi nos « WC publics » sont-ils en mauvais état et sales.

Nous préconisons qu’ils soient rénovés, que l’électricité fonctionne, que les cuvettes qui sont cassées soient changées, les carrelages nettoyés et qu’une couche de peinture rajeunisse l’ensemble. Que des panneaux « visibles » indiquant la localisation de ces WC soient réalisés afin que les personnes qui ne résident pas ou qui sont en touristes à Ste-Livrade ne posent plus la question « y a-t-il des WC en ville ?.. ».

img2360.jpgimg2357.jpgimg2358.jpgimg2359.jpg

Il nous semble que c’est aux élus responsables de l’entretien de la commune de prendre l’initiative pour que l’image de notre ville s’améliore et non à « La feuille Jaune » de solliciter l’action de nos élu(e)s.  Au travail « les élu(e)s » les vacances sont terminées !…..

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Claire Pasut, notre Maire, nous a fait beaucoup de promesses pendant la campagne des municipales : amélioration de la solidarité et de la convivialité – prendre le temps de rencontrer les gens – apporter une véritable écoute –

En bref !..un maire à temps complet ?…..

Tout cela n’était que des mensonges !…  La preuve ci-dessous :

Dès son arrivée à la mairie, Claire Pasut, nous avait promis qu’un « Audit » sur l’état finances de la municipalité serait effectué. A ce jour nous n’avons rien vu, aucun chiffre à l’horizon. Ou sont les promesses ?……

1- En avril 2009, de violents orages de grêle s’abattent sur Ste-Livrade. Les plaques d’égouts obstruées, par manque d’entretien de la municipalité, ne peuvent pas absorber les masses d’eau et de glace.  Un torrent, entraînant tout sur son passage, se forme et traverse la propriété de M. et Mme Hetzl-Goslinga, pour s’écouler dans le Lot en contrebas. Une grande partie de la berge s’effondre dans la rivière, mettant en péril l’habitation et ses propriétaires. La Mairie prévenue tarde à intervenir et déclare même par l’intermédiaire d’une de ses employées ne pas être concernée par cette affaire. Un lettre recommandée est adressée le 21 avril et la Mairie ne répondra que le 27 avril. Il faudra l’intervention du Préfet pour que notre Maire se déplace pour constater les dégâts. Si des travaux ne sont pas effectués rapidement un autre pan de la berge pourrait s’effondrer et les propriétaires se voir interdire l’accès à leur maison. M. et Mme Hetzl-Goslinga demandent que ces dégâts soient déclarés « Catastrophe Naturelle » permettant ainsi aux assurances de prendre en charge le coût des travaux de réhabilitation de la berge. Sur notre insistance presque journalière, auprès de Mme Carnejac des services techniques, la Mairie a demandé, le 25 mai, le classement, en catastrophe naturelle, de ces intempéries et depuis plus de nouvelles !. A ce jour une procédure judiciaire, qui peut durer des années, est en cours.  Affaire à suivre !….

img2287.jpgimg2296.jpgimg2293.jpgimg2291.jpg

2- M. et Mme Adam possèdent au centre ville une pharmacie et souhaitent en accord avec la municipalité mettre l’éclairage sur leur parking qui se trouve derrière celle-ci, face à l’église. Pour ce faire M. Adam se rend à la Mairie pour rencontrer la personne chargée des services techniques. Il lui explique ce qu’il souhaite réaliser et en profite pour demander que le sens unique mis en place lors des travaux de réfection de l’église soit modifié et que la route soit de nouveau accessible en double sens avec un panneau indiquant le sens du véhicule prioritaire . Pour réponse il obtient un « oui-oui!.. » mais rien ne sera fait. Il décide donc de retourner à la Mairie pour savoir où en était l’affaire et comme réponse toujours un « oui-oui!. ». M. Adam répètera cette démarche plusieurs fois par mois pendant plusieurs mois. Il se rend donc récemment de nouveau à la Mairie pour avoir des nouvelles et décide de ne repartir qu’avec une réponse « positive ou négative » pour l’installation de l’éclairage. Cela n’a pas plu à notre Maire, Madame Pasut, qui a fait intervenir la gendarmerie pour faire sortir M. Adam de l’enceinte de la Mairie. Mme Carnejac, des services techniques, a pris contact téléphonique avec Mme Adam pour lui dire qu’elle s’occuperait normalement de cette affaire semaine 38. La pharmacie attend une réponse concrète. Affaire à suivre !…..

img2355.jpg

3- Le 3 août dernier la société Raynal et Roquelaure installe un ventilateur très bruyant derrière son usine, chemin de Guillentou. Le lendemain  les riverains font parvenir une pétition à notre Maire. Le 14 août sans avoir reçu les personnes à l’origine de cette pétition, notre Maire s’engage à régler le problème très rapidement. Rien….. Le 8 septembre un lettre avec accusé de réception est expédiée à la Mairie et à la Direction départementale des services vétérinaires et de protection de l’environnement, toujours rien…….Que fait notre Maire?…….

img2361.jpg

A vous de juger!.. Pour nous, la disponibilité de notre Maire et son engagement pour défendre les intérêts des livradaises et des livradais nous semblent bien émoussés. Cela devrait aller en s’empirant, pour cause son égocentrisme !.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

LA M-J-C ET ART-CINE VONT-ILS DISPARAÎTRE ?.

Est-ce que tout est fait pour que cela n’arrive  pas!…

Après quarante deux ans d’existence, de bons et loyaux services et autant de luttes pour vivre et survivre, ses activités vont-elles s’arrêter et par ce biais voir la suppression de 8 emplois.

Cette structure représente un intérêt culturel majeur par  ses diverses animations et son pôle cinéma dont le festival est très renommé en Aquitaine. Il en va de l’intérêt général. Nous attendons que Claire Pasut, Maire de Ste-Livrade, défende le dossier devant les collectivités. Madame le Maire est bien placée, faisant partie des commissions culturelles de la CCV, du Conseil Général, elle aurait même des amis, bien placés, au Conseil Régional. Au lieu d’agir vite on se contente pour l’instant de rechercher les vrais responsables de cette situation au lieu de se mettre autour d’une table avec toutes les parties concernées pour essayer d’aboutir à une solution raisonnable pour tous. La « Feuille Jaune » pense que la responsabilité du conseil d’administration est engagée pour avoir laissé la situation financière de la M-J-C et ART-CINE se dégrader à ce niveau. Notre Maire nous dit ne pas avoir les moyens financiers pour aider à conserver cette structure vitale pour notre commune. Nous commençons à en douter!.

img2299.jpg

Ce que nous souhaitons, c’est que notre Maire prenne ce dossier, à bras le corps, pour que la M-J-C et ART-CINE ne disparaissent pas privant ainsi la population livradaise et  des communes avoisinantes d’un pan essentiel  de notre vie

« L’accès à la Culture »

 Dernière minute :

Nous venons d’apprendre l’arrêt des cours de l’école de danse de Ste-Livrade. L’école de musique pourrait aussi arrêter ses cours. Il semblerait que la diminution de 40% de la subvention allouée par la commune soit à l’origine de l’arrêt de l’école de danse et des soucis de gestion de l’école de musique. C’est encore des pans de la culture qui disparaissent ou qui vont disparaître à Ste-Livrade!..Que font nos élus ?……. Affaires à suivre!…..

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

DES ECHOS NOUS FONT DIRE QUE « La Feuille Jaune » NE LAISSERAIT PAS PAS NOTRE MAIRE INDIFFERENTE…..

Quelques exemples :

“Chemin de la Tannerie”, les herbes des bas-côtés y étaient si hautes que l’on se serait cru dans la savane. Quelques jours après la parution d’un article sur ce sujet, sur notre blog, les abords de la route étaient nettoyés.

- Nous avons dénoncé l’état lamentable des routes et des rues de notre ville. Quelques travaux ont été réalisés sur le revêtement d’asphalte, mais ceux-ci se sont avérés largement insuffisants par rapport à l’ampleur des dégâts sur toute la commune. Quant aux abords des routes ils ne restent encore que très partiellement entretenus.

-Depuis une année nous dénoncions le stationnement anarchique « rue Nationale ». Nous nous  félicitons de voir que le problème a enfin été résolu. Toutefois des panneaux, intelligemment placés, interdisant le stationnement et limitant la vitesse à 30 km/h seraient les bienvenus !.. Cela ne devrait pas être un gros problème à réaliser pour notre municipalité avec toutes les économies annoncées ?…….

C’EST POURQUOI AUJOURD’HUI NOUS DENONÇONS VIVEMENT :

Les terrains, laissés en friches, situés aux alentours de la station d’épuration. Un ou plusieurs terrains concernés appartiennent à la commune et nous pensons qu’il est du devoir de notre municipalité de montrer l’exemple pour leur l’entretien  afin d’inciter les propriétaires à le faire aussi. Cela  éviterait aussi la prolifération des renards, des serpents, et autres nuisibles ainsi que le risque de voir, à cause de la sécheresse, un incendie se déclarer.

QUE FONT LES ELU(E)S RESPONSABLES ?……….

La « Feuille Jaune » demande aux livradaises et aux livradais de soutenir les riverains de la station d’épuration en envoyant une lettre de  mécontentement, à notre Maire !…..

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

La Feuille Jaune rend un dernier hommage aux membres de l’association qui nous ont quittés dernièrement

img1180.jpg 

Le 16 juillet 2009 dans la matinée, Jean Alicot nous a quittés. Jean faisait partie du conseil d’administration et était un membre très actif de notre association. Son engagement constant au service des autres,  son combat pour défendre avec ferveur l’image qu’il se faisait de la Démocratie resteront à jamais gravés dans nos mémoires. 

 20090819mmeilland1.jpg

 Monsieur Pierre MEILLAND, membre actif de notre association, nous a quittés le 16 août 2009 des suites d’une longue maladie. Militant actif, pour le respect des droits et des devoirs des habitantes et des habitants de Sainte-Livrade, son départ laisse un grand vide dans notre association.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

POUR  NOUS PERMETTRE DE CONTINUER A FAIRE PARAÎTRE « LA FEUILLE JAUNE »

REJOIGNEZ NOUS OU FAITES UN DON A L’ASSOCIATION LA FEUILLE JAUNE

NOM :…………………………………………PRENOM………………………………………………………………………….

ADRESSE……………………………………………………………………………………………………………………………….

N° TEL : ……………………………………………

- Je souhaite adhérer à l’association « La Feuille Jaune » ci-joint un chèque de 10 € pour ma cotisation annuelle 2009, au titre de membre de l’association.

-Je souhaite faire un don de : 

Signature :

Bulletin + chèque à retourner à l’adresse suivante :

Association « La feuille Jaune » Route d’hauterive. 47110 Sainte-Livrade sur Lot.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Merci à toutes celles et à ceux qui ont renouvelé leur adhésion, à ceux qui nous ont

rejoint ainsi qu’a nos gentils donateurs.



Association des Parents d'E... |
ÉCOLE CALANDRETA DE NARBONNE |
clshjasseron |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Site Officiel du Domaine RA...
| Les Amis des Sentiers
| AMICCA